De quelle manière refuser le compteur Linky ?

Linky est un compteur communicant déployé en 2015. Il est prévu pour être installé dans 35 millions de foyers en 2021. Ce lancement est pourtant sujet à de grands débats. La santé, le prix et la vie privée font partis des nombreuses raisons pour lesquelles les usagers refuseraient l’installation du compteur Linky. La question qui se pose est de savoir ce qu’il faut faire pour refuser ce compteur. 

Compteur Linky : une procédure pour le refuser ?

Le gestionnaire du réseau d’électricité connu sous le nom d’Enedis est chargé de remplacer et d’entretenir les réalisations dudit réseau. Il se conforme donc à son évolution. En 2021, tous les compteurs électriques traditionnels raccordés à son réseau devraient donc être remplacés par des compteurs Linky. Enedis est tenu de transmettre un courrier à l’usager. Dans ledit courrier, il informe le client de la venue du technicien qui se fera dans un mois avant la date prévue pour la pose. Le prestataire qui se charge de l’installation du compteur Linky se chargera ainsi de contacter l’usager pour un rendez-vous au domicile. A noter que le calendrier de déploiement du compteur Linky peut être consulté sur le site d’Enedis.

Aucune procédure ne permet le refus du compteur Linky. Chaque consommateur est ainsi dans l’obligation d’accepter sa pose. Différents sites proposent des modèles de lettre de refus de l’installation du compteur. Cela ne fonctionne pourtant pas et la réponse d’Enedis reste la même. En effet, ce dernier précise le caractère impératif que revêt cette installation. Qui plus est, les équipes d’Enedis ne prennent pas ces lettres en considération.

Quelles mesures prendre face à la pose du compteur Linky ?

Il faut savoir que le déploiement des compteurs Linky est une décision étatique. Elle fait suite à un vote du parlement. La mise en place de ce compteur s’effectue sous l’encadrement de la CRE ou Commission de Régulation de l’Energie. Les clients doivent permettre l’accès aux installateurs afin qu’ils puissent installer le compteur au sein du domicile. Cependant, si le propriétaire des lieux s’oppose à l’installation le jour venu, le technicien ne pourra pas forcer la porte de son domicile. L’opération de pose du compteur Linky n’aura donc pas lieu. Le compteur du client ne peut être remplacé sans son autorisation. Toutefois, il est à rappeler que cette situation ne sera que provisoire car l’installation sera forcément effective en 2021.

Le recours aux collectivités locales

Les communes telles que Carhaix-Plouguer et Melun ont décidé de rejoindre la lutte contre la mise en place du compteur Linky. Cependant, il est important de préciser que la DGCL ou Direction Générale des Collectivités Locales a décidé de rappeler ces communes à l’ordre. Bien que les compteurs soient une propriété des collectivités, ces dernières ont pris la décision de céder leur administration à Enedis. De ce fait, les collectivités ne sont pas en mesure de contester l’installation du compteur Linky. En effet, ils risqueraient de résilier les clauses du contrat de cession. Cette résiliation qui plus est, aura un caractère unilatéral.